Pioneer C-90a

Présentez ici vos préamplis, diviseurs de fréquence ou votre équalizer.

Modérateur : richard

Jean-Louis
membre expert
membre expert
Messages : 337
Inscription : 13 déc. 2018, 18:49
Localisation : Loiret, environ de Montargis

Pioneer C-90a  

Message par Jean-Louis » 21 mars 2020, 16:06

:-H2 Bonjour à toutes et à tous.

Il y a quelques jours dans une autre rubrique (Tuner) je vous ai présenté succinctement le Tuner de la série "Référence" de Pioneer le "F-91", je dis succinctement car les essais et l'écoute ne sont pas fait suite à de léger défauts de conception à corriger impérativement sous peine de panne plus grave.
Mon sujet d'aujourd'hui concerne le prampli de la même série "Référence" le "C-90a" un maillon quasi incontournable à associé au Tuner "F-91" ou à son successeur le "F-93".
Pour infos il y a eu plusieurs "C-90" chez Pioneer:
- Le "C-90S" datant des années 1988, c'était un pré-ampli audio de référence, avec télécommande infra-rouge de toutes les fonctions et équipé d'entrées "Vidéo" de type Vidéo-Composite (même pas de la S-Vidéo), ce qui à l'époque était les prémices des futurs "Home-Cinéma" la qualité vidéo n'était pas à la hauteur de ce que valait la partie audio. La partie puissance était assigné au "M-90", un ampli en double Mono capable de délivrer 2 x 200 Watts sur 8 Ohm.
- Le "C-90a" datant des années 1993/94, pré-ampli audio de référence, sans télécommande infra-rouge et sans entrées "Vidéo". La partie puissance était assigné au "M-90a", ampli en double Mono capable de délivrer 2 x 200 Watts sur 8 Ohm. A noter que le "C-90a" et d'après le constructeur une version spécial réalisé "Pour l'Europe et les connaisseurs européen averti".
J'ai acquis d'occasion ce pré-ampli dans les années 95, il était en parfait état de conservation (de même que son compagnon le M-90a), sa façade noir et ses coté "Bois Vernis" n'ont absolument pas bougé en 27 ans d'age. Il a eu une période de repos de plusieurs années suite à une diversification de ma part des marques Hifi que j'affectionne (Revox, Akai, Marantz), l'achat récent du "F-91" que j'attendais avec impatience m'a fait ressortir mon ensemble "C-90a / M-90a", et reléguer mon ampli Revox "B-251" en arrière plan.

- Ses principales caractéristiques techniques. (Issu du manuel utilisateur)
Spécif C-90a.jpg
Spécif C-90a.jpg (183.93 Kio) Consulté 5447 fois
Les photos :
Vue 3/4 Face Commandes auxiliaire masquées
Vue 3/4 Face Commandes auxiliaire masquées
DSC_2899.JPG (72.17 Kio) Consulté 5447 fois
Vue de la façade avec la trappe des commandes auxiliaire rabaissé
Vue de la façade avec la trappe des commandes auxiliaire rabaissé
DSC_2901.JPG (77.76 Kio) Consulté 5447 fois
Coté technique, il y a !!!
Cela tient entre le désire d'un amoureux de Hifi voulant faire dans l'ultime au niveau de l'acheminement des signaux sonore, et l’électronicien fou qui veut tous gérer par des circuits annexe de logique de commutation !!!
L'amoureux de la Hifi à exigé des circuits court pour l'audio le moins perturbé possible par des commutateurs en façade ou déporté en arrière de l'appareil d'ou l'utilisation de relais sur tout le parcours du signal audio et ce au plus près de l'endroit ou il doit y avoir commutation.
Une configuration en "Double Mono" avec chaque voie alimenté par son propre transformateur et un transfo supplémentaire pour les annexes et la logique de commande de relais et autres fonction.
Alimentation double Mono pour l'audio (une par voie)
Alimentation double Mono pour l'audio (une par voie)
Alim Double Mono.jpg (109.27 Kio) Consulté 5447 fois
A noter une utilisation étonnante de diode "LED" (D409 à D412) en guise de "Zener" pour la stabilisation de la tension de sortie de chaque alimentation à 20 Volts !!! Gadget ou utilité véritable par rapport à des Zener je ne saurai vous le dire !!!
La partie Phono et ses commutations n'est pas en reste, elle prend à elle seule un coté du pré-ampli.
Une partie de la carte "Phono" et de ses commutations
Une partie de la carte "Phono" et de ses commutations
Entree Phono MM-MC.jpg (208.8 Kio) Consulté 5447 fois
Cette carte prend en compte les cellules aussi bien MM que MC toujours commutation par relais au plus près) deux valeurs d'impédance et deux sensibilités différente pour la valeur MC ces valeurs sont prises à partir de transformateur d'adaptation (auto-transformateur T101 / T102).
Ci-dessous une vue de l'intérieure de la bête.
Vue de l'intérieur de la bête
Vue de l'intérieur de la bête
DSC_2903.JPG (135.9 Kio) Consulté 5447 fois
alors bien-sur il y a gros trou au milieu de la carte principale, il faut se rappeler que le "C-90a" est une version édulcoré des version avec les entrées vidéo, ce qui fait que la place est libre.
Sur la gauche la carte Phono et sur la droite la partie alimentation avec la platine fusible et commutation (220V / 240V) à noter que cette commutation nécessite le déplacement des connexions de chaque transfo, ne cherchez donc pas de commutateur pour effectuer cette manip. Puis le plus gros transfo protéger par un blindage partiel.
La carte Phono avec les transfos à gauche et les commutation sur la droite (relais)
La carte Phono avec les transfos à gauche et les commutation sur la droite (relais)
DSC_2904.JPG (131.5 Kio) Consulté 5447 fois
Vu dans le sombre des LED de l'alimentation utilisez en Zener
Vu dans le sombre des LED de l'alimentation utilisez en Zener
DSC_2906.JPG (87.77 Kio) Consulté 5447 fois
Une vue de dessous, tout le chassis est en acier plaqué cuivre, et traité de façon à limiter résonances et vibrations parasite néfaste au signal audio.
Dessous du châssis
Dessous du châssis
DSC_2909.JPG (83.89 Kio) Consulté 5447 fois
Les prises arrière:
Partie arrière et sa connectique
Partie arrière et sa connectique
DSC_2902.JPG (81.28 Kio) Consulté 5447 fois
- Pour ce qui de la restauration, elle s'est cantonné à un examen de détail de l'appareil et surveillé les points chaud coté alimentation, car une des choses à surveiller sur cette appareil c'est les mauvaises soudures, car les circuits imprimé ont été soudé par une machine à vague d'étain qui malheureusement à une fâcheuse tendance à trop économiser l'étain.
-Autre point à surveiller, le réglage de "Balance" qui vieilli assez mal et qui crachote. Heureusement il ne fonctionne qu'en atténuateur de la voie que l'on veut affaiblir, et lorsqu'il est au neutre il n'apporte pas de perturbation.

Compte-rendu d'écoutes :
- Vos impressions après une session d'écoutes en citant les styles musicaux et/ou les titres choisis.
De ce coté j'ai des gouts assez variés Jazz, Jazz Vocal, Rock, Classique.
Mes sources audio:
- Source numérique (Rapsberry PI3 B+ Logiciel "Volumio" associé à un "Dac-Magic 100" de Cambridge-Audio), j'y écoute de fichiers "Hi-Réseau" 16 Bits et 24 Bits.
- Coté analogique CD (Pioneer PD-M6)(Revox B226), Tuner actuel (Revox B760) et bientôt (Pioneer F-91), Magnétocassette (Revox B710 MK2). Les enceintes sont des "Escadre".
Sans avoir pour autant des "Peaux de saucisses" à la place des tympans, je ne me considère pas comme une référence au niveau écoute, mais ce que j'écoute me plait au niveau sonorité, équilibre, répartition spatiale sans avoir à jouer sur des réglages.

Les plus et les moins que vous avez notés :
- Fonctionnalités (moins), j'aurai aimé que Pioneer conserve sur cette version de C-90a la télécommande. Autre petit bémol le réglage de Balance à mal vieilli, et crachote sur une voie lorsqu'on l'utilise (heureusement je ne l'utilise que peu, et en position neutre il est hors circuit.
- Fonctionnalités (Plus), le C-90a est à mon avis très complet du coté fonction audio et possibilités
- Qualité de fabrication, sans être extraordinaire, elle est correcte si ce n'est le petit problème évoqué des soudures minimaliste du circuit imprimé et des soudures qui cassent. Les composants quant à eux sont de qualité et n'appel pas de remarque.
- Connectique, elle est très complète et suffira à beaucoup de possibilité.

Voila le tour de ce bel appareil est fait, vous en savez maintenant un peu plus sur lui.
Merci de m'avoir lu, si vous avez des commentaires ou ajouts à faire n'hésitez pas.

Bonne soirée à toutes et à tous, portez vous bien en ces temps incertain.

Jean-Louis
Jean-Louis

Comme je dit toujours, ce qui a été monté peut être démonté et donc réparé !!!

Avatar de l’utilisateur
richard
Coordinateur
Coordinateur
Messages : 3825
Inscription : 02 juin 2017, 17:51
Localisation : Toulouse/Tarbes

Re: Pioneer C-90a

Message par richard » 21 mars 2020, 16:23

Bel appareil qui fait envie.
Merci pour cette présentation bien fournie. :-B

Et en effet les vides sur la carte peuvent surprendre, mais tu nous as donné la raison historique. :-J

Avatar de l’utilisateur
MaScott
Modérateur
Modérateur
Messages : 4220
Inscription : 02 juin 2017, 07:32
Localisation : Ici et là

Re: Pioneer C-90a

Message par MaScott » 21 mars 2020, 16:42

Beau bébé :-B Merci pour la découverte ..
Loïc

Jean-Louis
membre expert
membre expert
Messages : 337
Inscription : 13 déc. 2018, 18:49
Localisation : Loiret, environ de Montargis

Re: Pioneer C-90a

Message par Jean-Louis » 21 mars 2020, 17:39

:-H2 Merci beaucoup, ce fut un plaisir, me reste plus qu'à faire la même chose pour le M-90a. !!!
Jean-Louis

Comme je dit toujours, ce qui a été monté peut être démonté et donc réparé !!!

Beone
membre confirmé
membre confirmé
Messages : 58
Inscription : 21 sept. 2021, 21:20
Localisation : 68

Re: Pioneer C-90a

Message par Beone » 25 août 2022, 17:10

Jean-Louis a écrit :
21 mars 2020, 16:06
A noter une utilisation étonnante de diode "LED" (D409 à D412) en guise de "Zener" pour la stabilisation de la tension de sortie de chaque alimentation à 20 Volts !!! Gadget ou utilité véritable par rapport à des Zener je ne saurai vous le dire !!!
Je viens de tomber sur cette présentation. Je rebondis sur l'utilisation de diode LED car j'ai reçu un "nouveau" préampli (Onkyo P3890) la semaine passé et j'étais intrigué de voir des lumières rouges dans les entrailles de la bête. J'ai également 6x LED TLR112 sur la régulation de tension. Sachant que les 2 appareils (le Pioneer et le Onkyo) sont des mêmes années de production et du même pays d'origine, je pense que ce n'est pas un hasard !
Alors est-ce qu'il y a eu de la copie / du partage d'information entre les BE des 2 entreprises ? Ou est-ce une pénurie de certaines diode au Japon à cette époque ? Le mystère reste pour l'instant entier.
En tout cas, ça m'a occasionné un frayeur lors de la première mise en route, car comme ce preampli chauffe pas mal, je me suis demandé si ce que je voyais était un composant ou un fil chauffé au rouge ! Heureusement que j'avais le manuel d'entretien avec le schéma qui m'a éclairé (haha) sur ces leds !

William
membre spécial
membre spécial
Messages : 5752
Inscription : 23 oct. 2017, 16:53
Localisation : Helvetie

Re: Pioneer C-90a

Message par William » 25 août 2022, 21:25

Salut Jean-Louis et merci pour cette présentation que je découvre. Il n'est pas improbable que les bureaux d'études aient collaboré, ou bien quand un partage en terme d'approvisionnement. Les japonais sont connus pour ce types de démarches dans la hifi de l'époque.
Band'O'Fil Member

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message