Philips 22GF446

Regroupant les chaines proposées à l'époque par les constructeurs ainsi que les tout-en-un.

Modérateur : jamas31

Avatar de l’utilisateur
tconil
membre spécial
membre spécial
Messages : 3583
Inscription : 01 juil. 2017, 14:58
Localisation : Hérault

Philips 22GF446

Message par tconil » 04 nov. 2020, 17:01

:-H

Petite présentation d'un ensemble Philips composé d'une platine vinyle et son ampli 2 X 4 watts intégré.

20201101_123347 (1200 x 900).jpg
20201101_123347 (1200 x 900).jpg (185.51 Kio) Consulté 630 fois
20201101_123403 (1200 x 900).jpg
20201101_123403 (1200 x 900).jpg (189.09 Kio) Consulté 630 fois

Dans les années '60, à l'époque où la HiFi faisait des débuts timides avant de débouler dans le grand public la décennie suivante, les amateurs utilisaient un électrophone, en complément du fameux "transistor" : c'était le temps de "Salut les Copains" et les 45 tours faisaient fureur à l'époque. Les 33 tours ne faisaient encore que 25 cm et les mélomanes écoutaient encore des 78 tours qui grésillaient sans retenue...

Nous sommes en 1968 et voici quelques années que l'on découvre timidement la stéréo !

C'est à cette période que Philips commercialise cet ensemble, largement précurseur des chaînes HiFi qui allaient révolutionner le marché ... après les fameux Teppaz !

Cet ensemble, que possédait mon épouse durant les années '70 et que nous avons exhumé du grenier où il se trouvait depuis plus de 40 ans, ne peut prétendre au qualificatif de "haute fidélité". En effet, on ne parlait pas encore dans les brochures de l'époque de bande passante et de distorsion, ces noms à l'époque barbares qui qualifiaient par des chiffres aux valeurs adéquates le monde de la HiFi ! Et ces valeurs, cet ensemble était sans doute bien loin de les atteindre...

Du haut de ses 2 X 4 watts, la partie phono était capable de lire les galettes gravées en 4 vitesses : 45 et 33 tours bien évidemment mais aussi en 78 tours, encore répandus dans les familles à l'époque et, plus surprenant, en 16 tours :-choc

Si je me souviens des 78 tours de mes parents, non pas en vinyle mais en acétate, matériau plus épais et... cassant ( :-siffle ), par contre, je n'ai jamais vu de disque gravé en 16 tours par minute (en fait 16 tours 7/8ème !)

La cellule en céramique dispose d'un saphir à deux pointes : l'une pour les "microsillons" (les 45 et 33 tours) et l'autre pour l'ancienne génération de disques. La sortie se faisait à haut niveau, je crois que le principe de fonctionnement était basé sur l'effet piézo-électrique : le mouvement de la pointe de lecture est transmis au matériau qui génère un signal électrique correspondant au mouvement. En tout cas, on ne parlait pas encore d'aimant mobile et encore moins de bobine mobile... :-aust

Après 45 ans de grenier, cet ensemble avait besoin d'une bonne révision - et surtout d'un bon nettoyage :-yes - avant d'être remis en route. Je précise ici que cette restauration a pour seul but de refaire fonctionner l'ensemble, de façon à le conserver comme un objet ancien, nullement de l'utiliser quotidiennement ! L'objectif est donc de le garder le plus authentique possible et en état de fonctionnement :-yes

Une fois le "tourne-disque" déposé, il faut donc s'assurer du bon fonctionnement de la partie mécanique, celle-ci étant en fait un "changeur automatique". Elle possède donc de multiples leviers, renvois, ressorts, cames, etc, etc, ... qui était bien collés par les anciennes graisses figées. Donc, la première opération consiste à nettoyer l'ensemble et de lubrifier à l'aide de nouvelle graisse aux points de friction afin de retrouver un mouvement souple et sans point dur. A noter que le galet d'entraînement en caoutchouc est parfaitement fonctionnel et n'a pas durci ! Enfin, le moteur a dû être remplacé, un des paliers étant sans doute affecté par la corrosion... :-aust

20201103_095016 (1200 x 900).jpg
20201103_095016 (1200 x 900).jpg (195.95 Kio) Consulté 630 fois
20201103_095110 (1200 x 900).jpg
20201103_095110 (1200 x 900).jpg (230.4 Kio) Consulté 630 fois
20201101_172204 (1200 x 900).jpg
20201101_172204 (1200 x 900).jpg (183.35 Kio) Consulté 630 fois
20201103_094946 (1200 x 900).jpg
20201103_094946 (1200 x 900).jpg (153.74 Kio) Consulté 630 fois

Côté électronique, celle-ci est regroupée sur un seul circuit imprimé flanqué d'un généreux refroidisseur accueillant le push-pull de 4 transistors de puissance au germanium. Cette carte porte les potentiomètres de volume, balance, réglage de basses et aigües et se trouve donc juste derrière la face avant en alu massif qui orne le boitier en bois. Voulant, comme je l'ai indiqué, garder avant tout l'authenticité de cet objet, je me suis contenté de nettoyer le commutateur de sources (phono, radio et magnéto) et les potentiomètres ainsi que les interrupteurs mettant en service les filtres de scratch et de rumble. Cela m'a suffit à obtenir un fonctionnement correct, sans aucun souffle ni bruit parasite à la manoeuvre des commandes. Je note également que le schéma du circuit électronique est disposé sous le circuit imprimé :-choc ah, si tous les constructeurs pouvaient assortir leurs productions du schéma correspondant :mrgreen:

20201103_095319 (1200 x 900).jpg
20201103_095319 (1200 x 900).jpg (277.25 Kio) Consulté 630 fois

Une fois l'ensemble remonté, le tout fonctionne comme au premier jour et ce n'est pas sans émotion que mon épouse a écouté pour la première fois depuis plus de 40 ans le "tourne-disque" de son adolescence. Je dois dire que je ne suis pas resté insensible non plus au son particulier que produisaient les ensembles de l'époque...

20201103_162525 (1200 x 900).jpg
20201103_162525 (1200 x 900).jpg (180.74 Kio) Consulté 630 fois
Cordialement à tous
Thierry.

Avatar de l’utilisateur
richard
Coordinateur
Coordinateur
Messages : 2831
Inscription : 02 juin 2017, 17:51
Localisation : Toulouse/Tarbes

Re: Philips 22GF446

Message par richard » 04 nov. 2020, 18:20

Les enceintes servent de capot à l'ensemble, c'est ça ?
Et pas compliqué de retrouver un moteur ?

Il est joli ce tourne-disque, merci de l'avoir présenté. :-J

Avatar de l’utilisateur
tconil
membre spécial
membre spécial
Messages : 3583
Inscription : 01 juil. 2017, 14:58
Localisation : Hérault

Re: Philips 22GF446

Message par tconil » 04 nov. 2020, 18:23

Oui, les enceintes constituent le capot de l'ensemble qui est transportable et possède une poignée... de transport !

Concernant le moteur, en effet, c'est introuvable. Par chance, pour un billet bleu, j'ai trouvé un exemplaire complet "pour pièces"...
Cordialement à tous
Thierry.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message